compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Music Box, film de Costa-Gavras, sorti en 1989

Sur France 5 vendredi 7 juin 2024 à 21h 10, durée 125 minutes. Avec Jessica Lange et Armin Mueller-Stahl.

Le 20 novembre 1940, le premier ministre du royaume de Hongrie, Pal Teleki, adhère au pacte Tripartite aligné au IIIème Reich d’Hitler. La Hongrie devient donc l’alliée, avec le Japon et l’ Italie, du IIIème Reich Hitlérien.

Il s’ensuit en Hongrie une politique identique à celle de l’ Allemagne, dans les années 1940 à 1944, pour les Juifs qui sont interpelés, exclus, internés dans des camps et assassinés ; avec le concours d’une partie de la population hongroise, hostile aux Juifs…

Dénonciations, tortures, meurtres délibérés perpétrés en des lieux publics fréquentés…

Michel Laszio qui vit aux USA depuis 1945, année où il a quitté la Hongrie, auprès de sa fille Ann, mène une vie aux Etats Unis d’Amérique, de « bon citoyen » … Jusqu’au jour où son passé de criminel en Hongrie au début des années 1940, le rattrape et lui vaut d’être poursuivi par la Justice américaine…

Sa fille Ann, avocate, se rend en Hongrie et découvre les preuves des crimes commis par son père.

Par ce film, ce sont tout ce que les collaborateurs en France de Vichy et dans les pays occupés et la Hongrie alliée au Reich Allemand, tout ce que les polices et auxiliaires et dénonciateurs ont commis, qui apparaît… De ces gens qui à l’ époque étaient âgés de 16/17 ans pour les plus jeunes… Et dont certains sont encore vivants en 2024, âgés de 96 à 105 ans (au delà de 105 et à la limite 108/110, ils sont tous morts)…

« Par extension » on peut dire – et je le dis – que les « collaborateurs » d’ aujourd’hui sont ceux qui adhèrent – délibérément ou tacitement c’est selon – à l’Ordre du monde tel qu’il est avec ses dominants, ses décideurs, ses conglomérats du marché de l’économie mondialisée, ses polices, ses armées, ses gouvernants ; et avec tous les bénéficiaires du « Système » - dont beaucoup sont dotés, outre de baraques et de bagnoles cossues, de biens immobiliers ; de portefeuilles financiers à revenus périodiques.

Les discriminations, les exclusions, les mauvais traitements, ne font plus – sauf en Russie, en Chine ou dans les pays de dictature – des camps de la mort comme en 1944… Mais ils font des ghettos et des communautarismes, ils font des fanatiques, des crispés, des donneurs de coups de bâton par derrière, – et de « leçons de morale » ; et des êtres humains des individus ou des « variables d’ ajustement » dans le monde du travail… Autrement dit la barbarie s’est « édulcorée corniflardisée olivetroudebalisée » et elle fait « crever à petit feu » des millions de gens…

Dans les cérémonies commémoratives il n’en est jamais trop question, de la barbarie version 21ème siècle ! En costume cravate… Ou en décontracté à la mode et du grand faiseur !





Écrire un commentaire

Optionnel